Histoire : qui a inventé les cocktails ?

Les cocktails font partie des réunions sociales depuis des siècles, depuis les punchs et les grogs du XVIIIe siècle jusqu’aux classiques martinis et manhattans que nous apprécions aujourd’hui.

Mais qui a inventé les cocktails ? Et comment ont-ils évolué au fil du temps ? Pour répondre à ces questions, il est important de se pencher sur l’histoire de la culture des cocktails.

Dans cet article, nous allons explorer l’évolution des cocktails au cours de l’histoire en examinant les changements de goûts, les préférences, les tendances et les innovations en matière de mixologie qui ont façonné notre culture moderne de la boisson.

Quels étaient les premiers cocktails ?

Les premiers cocktails étaient simples, composés de quelques ingrédients seulement. Ils contenaient généralement des alcools comme le rhum ou le whisky américain, ainsi que du gin, le seul alcool blanc utilisé dans les premiers cocktails américains. La vodka n’était pas encore populaire, et elle était donc rarement utilisée dans ces boissons, surtout dans les cocktails Halloween.

Les cocktails ont radicalement changé au cours du XIXe siècle, lorsque les mixologues ont commencé à expérimenter des saveurs plus exotiques et des combinaisons créatives d’ingrédients.

Cette période est souvent appelée « l’âge d’or des cocktails », lorsque les barmen du monde entier ont mis au point des recettes emblématiques qui restent populaires aujourd’hui. L’un des innovateurs les plus célèbres de cette époque était Jerry Thomas, l’auteur de The Bartender’s Guide (1862), qui présentait plus de 150 recettes de cocktails.

Les cocktails ont continué à évoluer tout au long du XXe siècle et au début du XXIe, devenant de plus en plus créatifs et complexes. Les mixologues ont commencé à incorporer davantage de saveurs et d’ingrédients, notamment des amers, des liqueurs, des jus et des sirops.

La vodka est également devenue un élément essentiel de nombreux cocktails, en partie grâce à sa saveur neutre qui se marie bien avec d’autres ingrédients.

cocktails

Quand les boissons mélangées sont-elles devenues populaires en Amérique ?

Les boissons mélangées, qui sont composées à la fois d’alcool et d’autres ingrédients, sont devenues populaires aux États-Unis à la fin du XIXe siècle. Cette période a été marquée par un essor de la culture des cocktails, les Américains découvrant de nouvelles façons d’apprécier les spiritueux.

À cette époque, les barmen ont également commencé à expérimenter différentes combinaisons de saveurs et de techniques pour créer des boissons plus complexes et intéressantes.

L’invention des fontaines à soda a encore renforcé la popularité des boissons mélangées, car elles permettaient aux gens d’ajouter du gaz carbonique ou du sucré à leurs cocktails préférés.

L’avènement de la Prohibition en 1920 a mis un terme brutal à cette ère de la culture des cocktails, mais il n’a pas fallu longtemps pour que les boissons mélangées reviennent à la mode.

Après l’abrogation de la Prohibition en 1933, de nombreux bars ont recommencé à servir des cocktails et la tradition de faire des boissons mélangées a continué jusqu’à ce jour.

Les cocktails ont parcouru un long chemin depuis leurs débuts dans l’Amérique du XVIIIe siècle. Grâce à des centaines d’années d’expérimentation et d’innovation, nous sommes aujourd’hui en mesure de déguster un éventail étonnant de cocktails classiques et créatifs du monde entier.

Que vous soyez amateur de martinis ou de margaritas, de rhum & cokes ou de cosmopolitans, il y en a pour tous les goûts.

des cocktails

Y a-t-il des techniques uniques utilisées dans la mixologie moderne ?

Il existe une variété de techniques uniques utilisées dans la mixologie moderne. Les barmen utilisent des méthodes créatives pour créer des cocktails uniques depuis des années, mais l’avènement des cocktails artisanaux a marqué le début d’une ère de boissons encore plus sophistiquées et complexes.

L’une de ces techniques est l’utilisation de la mixologie moléculaire. La mixologie moléculaire est un type de préparation de cocktails dans lequel les barmen expérimentent des ingrédients et des outils inhabituels afin d’obtenir des goûts ou des textures différents. 

Par exemple, ils peuvent utiliser de l’azote liquide pour congeler instantanément certains ingrédients ou utiliser des centrifugeuses pour séparer les saveurs les unes des autres. Cela leur permet de créer des boissons aux saveurs et textures inattendues qui peuvent être à la fois visuellement attrayantes et savoureuses.Une autre technique populaire utilisée par les mixologues modernes est celle des cocktails vieillis en fût. Dans cette méthode, les barmen font vieillir leurs cocktails dans un petit tonneau en bois pendant plusieurs semaines ou mois. Ce procédé permet d’obtenir une boisson au profil aromatique complexe, ainsi que des notes subtiles provenant du bois lui-même.

Retour en haut