Comment écrire cocktail au pluriel ?

Le mot « cocktail » fait partie de la langue anglaise depuis des siècles, mais sa forme plurielle fait toujours débat. Alors que le terme « cocktail » est devenu la norme dans de nombreux pays, d’autres régions ont adopté le terme « coquetels », une orthographe française apparue au début du XXe siècle. 

Dans cet article, nous allons examiner les deux formes et leur histoire afin que vous puissiez prendre une décision éclairée sur la façon de l’épeler dans vos propres écrits.

Quelle est la forme plurielle correcte de « cocktail » ?

La forme plurielle correcte de « cocktail » est contestée, car il existe une grande confusion quant à la manière correcte de l’orthographier à l’écrit. Si le terme « cocktails » est devenu la norme dans de nombreux pays, d’autres régions ont adopté l’orthographe française « coquetels ».

Malgré cela, elle n’a pas gagné autant de terrain que « cocktails ». Par conséquent, il subsiste un certain désaccord concernant la forme plurielle à utiliser. Cependant, en raison de son usage répandu et de sa familiarité, de nombreuses personnes optent pour l’écriture de « cocktails » lorsqu’elles font référence à plus d’une boisson. C’est justement le cas d’un cocktail pour un mariage.

D’autre part, certaines personnes peuvent choisir d’utiliser « coquetels » au lieu de « cocktails », en particulier si elles veulent désigner une culture ou une région française particulière dans leurs écrits.

cocktails

Quelle a été la proposition de l’Office québécois de la langue française sur l’utilisation de « coquetels » ?

L’Office québécois de la langue française a proposé l’utilisation de « coquetels » comme forme plurielle de « cocktail » au Québec dans les années 1980. Cette proposition était fondée sur le fait que « coquetels » est une orthographe française apparue au début du 20e siècle, et qu’elle pouvait donc être considérée comme représentant une influence culturelle plus française que la forme plurielle anglaise standard de « cocktails ».

Au début, cette proposition a été accueillie avec une certaine critique, car beaucoup de gens pensaient que l’utilisation de « coquetels » au lieu de « cocktails » était simplement une tentative de se distancer de la culture anglaise.

Cependant, avec le temps, ce point de vue a évolué, et aujourd’hui, nombreux sont ceux qui soutiennent l’utilisation de « coquetels » au lieu de« cocktails » pour désigner plusieurs boissons.

En plus de cette proposition de l’Office québécois de la langue française, il y a également eu une prise de conscience accrue de divers autres dialectes régionaux et variations orthographiques lorsqu’il s’agit d’écrire sur les cocktails.

Quelle est la popularité de « coquetels » par rapport à « cocktails » ?

Pour l’instant, il est difficile de dire quelle est la popularité de « coquetels » par rapport à « cocktails ». Bien que la proposition de l’Office québécois de la langue française ait été acceptée par de nombreux Québécois de souche et que certaines régions de l’est du Canada aient adopté l’orthographe canadienne de « coquetels », les deux termes sont toujours utilisés dans des contextes différents.

En termes de fréquence d’utilisation, « cocktails » semble être plus populaire dans les pays anglophones tels que les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de faire référence à plusieurs boissons ou à des boissons qui contiennent de l’alcool.

En revanche, dans les pays où la culture française est plus répandue, comme la France et certaines régions du Canada, le terme « coquetels » semble être plus largement utilisé. La popularité d’un terme peut également dépendre du contexte dans lequel il est utilisé.

Par exemple, si quelqu’un écrit sur les cocktails pour un public international, il peut choisir d’utiliser « cocktails » au lieu de « coquetels », car cela peut potentiellement élargir sa portée et permettre à des personnes d’horizons divers de comprendre plus facilement ses écrits.

des cocktails

L’écriture de « cocktail » au pluriel dépend-elle de la région où l’on se trouve ?

L’orthographe et l’usage de « cocktails » et « coquetels » varient en fonction de la langue, de la culture et du dialecte local d’une région donnée. Dans les pays francophones tels que la France et certaines parties du Canada, le terme « coquetels » est plus largement utilisé que « cocktails ».

Dans les pays anglophones tels que les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie, cependant, il existe toujours un désaccord sur la forme à utiliser. Alors que de nombreuses personnes préfèrent utiliser « cocktails », d’autres peuvent opter pour une variante orthographique régionale telle que « cocktayls » en anglais canadien.Il est important de se rappeler que, quelle que soit la variante orthographique que vous choisissez ou la région dans laquelle vous vous trouvez, les deux termes font en fin de compte référence à plusieurs boissons. Qu’il s’agisse d’une simple bière ou de quatre margaritas, les cocktails peuvent apporter du plaisir et de la joie à n’importe quelle réunion.

Retour en haut